HM2F    |  Compte rendus des réunions  -  Bureau National









Au vue du nombre de nos activités qui depuis janvier 2010 se développent de manière exponentielle, veuillez nous demander les comptes-rendus de nos réunions et de nos activités directement par email - accueil.partage.HM2F@gmail.com






        Première réunion du Collectif Homophobie & Religions, le jeudi 9 mars 2012, à 19h



    Nous avons eu notre première réunion Idaho 2012 : poursuite du thème 'Homophobie et Religions', à laquelle ont assisté quatre membres de HM2F.

    Nous nous sommes mis d'accord sur deux points :
-le fait de constituer un collectif pour pouvoir porter nos actions de façon souple, durable et coordonnée.
-nous allons poursuivre cette année le thème en dénonçant les tentatives de pseudo 'guérisons' médico/psycho-spirituelles des homos; nous avons pensé à un happening et à une conférence de presse.

    Deux autres dates, où vous êtes cordialement invités, ont été prises pour élaborer ces deux projets : le 30 mars à 21h et le 20 avril à 20h.

    J'ai demandé à la maison verte qui malheureusement ne peut nous recevoir.. devant la difficulté expérimentée pour trouver des dates qui conviennent à tous, je propose qu'on garde ces dernières et qu'on trouve un autre lieu de réunion.

Merci!
Brigitte, pour le collectif 'Homophobie et religions'














______________________________________________
















Paris, le 27 février 2012

 

LETTRE  OUVERTE  AU  PRESIDENT  DE  LA  REPUBLIQUE

Remédier à l’incapacité de contracté un Pacs pour les homosexuels marié-es à l’étranger



Monsieur le président de la république, cher Nicolas Sarkozy,

 

                Nous venons vers vous aujourd’hui afin d’attirer votre attention sur la discrimination dont nous sont victimes les couples de même sexe, marié-es à l’étranger, qui ne peuvent contracter de PACS en France en raison du fait qu’ils ne sont plus célibataires. Merci de remédier à cet imbroglio juridique en leur permettant de contracter un Pacs.

 

                En l’occurrence, deux membres du collectif citoyen des HM2F - homosexuel-les musulman-es de France - sont mariés depuis le 12 août 2011 au Cap - Afrique du Sud. Aujourd’hui ils vivent en France sous le même toit, cela depuis plusieurs mois, et alors même qu’ils ont partagés une vie commune aen Afrique du Sud avant cela. Pourtant, simplement du fait qu’ils sont du même sexe, leur amour et leur mariage n’est pas reconnu en France, au regard d’une loi française qui n’a pas évoluée sur ce sujet là. Ils subissent clairement, dans leur quotidien et en plus des difficultés et doubles discriminations auxquelles ils ont à faire face par ailleurs,  d’un traitement discriminatoire de la part de l’Etat français, cela en raison de leur orientation sexuelle.

De plus, ils ne peuvent contracter de Pacs, puisque le législateur à ce sujet confirme clairement qu’ils doivent être célibataires tous deux[1]. C’est là une situation ubuesque, discriminante, injuste, à laquelle nous vous demandons Monsieur le président, Nicolas Sarkozy, de mettre un terme au plus vite. La législation actuelle plongent ses racines au plus profond de traditions éculées, de préjugés qui n’ont plus lieu d’être et qui, au sein d’un état laïc comme la France, ne devraient plus être en mesure d’influencer la représentation que tou-tes citoyen-nes peut avoir de l’égalité entre tou-tes, au sein de la république.

                Nous ne saurions douter monsieur que vous aurez l’obligeance de simplifier les démarches administratives en la matière, simplement en permettant à des couples de même sexe mariés à l’étranger de contracter un Pacs en France. Veuillez croire monsieur le président de la république, cher Nicolas Sarkozy, en l’expression de nos salutations distinguées.


Le collectif citoyen des HM2F.
 

Une démarche entreprise avec les conseils avisés de l’ANT (Agence Nationale transgenre) et de la Fédération LGBT, dont le collectif citoyen des HM2F est membre. Une revendication en accord avec la plateforme des revendications                        pour l’égalité en 2012 : http://www.egalitelgbt2012.fr/




[1] Impossibilité de l’assimilation du mariage d'un couple homosexuel marié à l'étranger au PACS en France http://www.senat.fr/questions/base/2010/qSEQ10121127S.html





LETTRE  DISPONIBLE AU FORMAT PDF, ici

Lire la réponse obtenue de la part de la Présidence de la République et du Ministère de la Juistce, en cliquant ici

Lire le communiqué de la Fédération LGBT à ce sujet





Notre collectif citoyen a sauée, en septembre 2012, l’initiative du gouvernement d’établir une large consultation, en partenariat avec la société civile que nous représentons, afin d’aboutir au meilleur projet de loi possible et d’établir une égalité plus durable et plus juste entre tou-tes les citoyen-nes. Dans cet esprit, notre collectif citoyen a transmis à ce jour plusieurs propositions de réflexions, avant l'adoption fin 2012 d'une loi ouvrant le mariage et l'adoption à tous les couples en France, sans distinctions liées au genre ou à la sexualité...

FIN  2012  -  consultation en vue d'un projet de loi égalitaire, après le changement de majorité (propositions de HM2F)





Article relié, disponible sur VSD






Dans le cadre de la campagne LGBT pour l'égalité en 2012
Egalit� LGBT 2012

















______________________________________________


















        Réunion du vendredi 6 mai 2011, de 19h à 22h


Nous étions 5 ; nous avons discuté des sujets suivant :

-  coopération avec les associations musulmanes : HM2F a répondu présent lorsque nous avions été sollicité afin de venir en aide aux mères musulmanes qui subissent une discrimination illégales de la part du ministre de l’éducation nationale (en savoir plus, en cliquant ici).

- autonomisation des administrateurs ; régularité des réunions ?
L’agenda des HM2F est mis à jour en temps réel (cliquer ici).


- Nouveau site internet : calendrier coopératif est établi pour les trois prochains mois, entre Za’eem (le webmaster), Nabil (administrateur responsable du groupe Femme et Féminité), Ludovic (fondateur et porte-parole).

- Pour la gaypride 2011 ? Comme l'année dernière nous distribueront des tracts sans plus de visibilité.

- Voyage en Terre Sainte ; nous organisons l’achat commun des billets d'avion et du règlement des avances (plus de détails en cliquant ici).












______________________________________________









        Réunion du 17 février 2011

1 - rédaction du Livre vert tome II et signature du Manifeste CALEM par le maximum de personnalités ou d'institutions musulmanes, pour le 17 mai 2011 (le Fondateur se charge de proposer une première version).

 

Il a été décidé que le fondateur se charge d'organiser la rédaction du tome II du Livre Vert à l'occasion de la journée mondiale de l'homophobie du 17 mai 2011.

Thème de la journée mondiale de l'homophobie 2011 : Religion & Homophobie.

Ce tome II devra entre autre inclure :

* un état des lieux de l'homophobie.

*des témoignages.


2 - approbation de la candidature /  propos de l'ancien référent de la commission SPS (rappel à l'ordre des règles du partage par la commission AP).

La mission relative au référent de la commission SPS est reconduite pour cette année.

Cette mission devra  se poursuivre dans le respect des règles du Partage rappelée par la commission AP.

 

 

3 - point sur la comptabilité

 

Remise des documents au nouveau trésorier :

*carnet de remise de chèque

*contrat d'assurance à renvoyer à l'établissement bancaire (Banque populaire/BRED)

*Relevé de compte du 26/01/2011

*2 chèques de cotisation

 

 

 

4 - modifications des statuts : droits et engagements des  administrateurs responsables des commissions et des groupes, notamment par la modification de l'article suivant,

 

Approbation de la modification de l'article 15 des statuts concernant l'ensemble des commissions et groupes,

 

ARTICLE 15 – L'ensemble de ces commissions et groupes :


- Pourront bénéficier de leur page web sur le site de l’association ; toute communication sur cette page devra être approuvée par les membres du bureau national, notamment par le premier secrétaire.

- Afin que la communication de l’association soit représentative de la grande diversité des adhérent-e-s de l’association, les commissions sont vivement encouragées à participer à la lettre trimestrielle de l’association, en proposant un encart qui pourra être introduit au sein du dit communiqué, après validation de leur proposition par le porte-parole.

- Chaque administrateur responsable d’un groupe ou d’une commission s’engage :

                . à la planification des activités trimestrielle correspondant à son groupe ou à sa commission, notamment par le biais de l’agenda en ligne sur le site de l’association.

                . à la relance d’une invitation au minimum cinq jours avant l’activité prévue, par le biais de la commission Accueil et Partage qui gère le fichier des membres et des sympathisants.

                . à la rédaction d’un compte-rendu de l’activité (notamment le nombre de participants, l’objectif de l’activité, les circonstances générales, le déroulement de l’activité, etc.).

Les groupes et commission ne sont pas la propriété du responsable élu-e ; le cas échéant et pour le bien de la dynamique associative, le Bureau National peut se substituer à un responsable de tel ou tel groupe ou commission en organisant (notamment à l’occasion de fêtes religieuses, d’évènements internationaux annuels, etc.) une activité « pour » tel ou tel groupe ou commission – une activité, et des publications éventuelles, qui ne sont donc pas décrites comme étant organisées « par », mais « pour » le dit groupe ou la dite commission





5 - Le BN se substitue ainsi en matière de
     respect du règlement intérieur au Fondateur

Approbation des nouvelles responsabilités du Bureau National  notamment en étant garant du respect du règlement intérieur, comme suit.

. Le BN réitère sa confiance au Fondateur qui n'a pas menti et qui a encouragé du mieux qu'il pouvait les référents des groupes et commissions, qui était tenu d'organiser un évènement pour le 31 décembre 2010  (puisque les référents n'étaient pas responsables, autrement on lui aurait reproché de ne pas l'avoir fait).

. Le BN se substitue en la matière au Fondateur, et peut, le cas échéant plutôt que de bloquer tout ou partie des activités de l'association, organiser à la place des référents des groupes ou des commissions, des rencontres (pour et non pas par tel ou tel g ou comm) une fois par trimestre au moins, et notamment lors d'occasion importante (fête religieuse, commémorations internationales, etc). L'essentiel étant de maintenir les activités de l'association, en dépit des égos des un ou des autres.

. Le BN se substitue au fondateur pour approuver les candidatures aux élections et ensuite pour encourager les administrateurs désormais responsables des g ou comm afin qu'il réserve les lieux des rencontres le cas échéant, qu'ils rédigent l'invitation à transmettre, qu'ils rédigent ensuite un compte-rendu des activités.

. Le BN veille désormais à la conformité avec la déontologie des activités proposées. Le BN peut éventuellement modifier l'agenda - voir annuler une activité - et doit valider en définitif les modalités de l'organisation proposée par les administrateurs responsables, ainsi que la conformité avec la déontologie des comptes-rendus à mettre en ligne.

. Les membres administrateurs des autres associations sont nos égaux,
leur expertise est un plus pour notre association ; ils sont les conseillers spéciaux du BN  qui les autorisent exceptionnellement a être administrateurs de HM2F ; raison pour laquelle ils ne sauraient être membres du dit BN, jamais et sous aucun prétexte.









______________________________________________









        Réunion du vendredi 21 janvier 2011 - préparation de l'AGA du CA, le 6 février 2011


              Le compte-rendu de la réunion est disponible en cliquant ici.








______________________________________________








       Réunion du Bureau National des HM2F  (vendredi 17 décembre 2010 - 10 Muharram 1432)

1    – Général

 

 

-           Ne pas utiliser de mots vulgaires ou tendancieux (…), avoir confiance en ses collègues, ne pas les soupçonner du pire devant tous le monde en permanence.

-           S’adapter, dans une certaine mesure, au caractère de chacun-e.

-           Privilégier la communication face à face (certains membres élu-e-s n’ont pas été assez disponibles ces dernières semaines pour un entrevue même rapide …), communiquer le moins possible par email, sauf lorsque c’est nécessaire.

-           Ne jamais divulguer de documents confidentiels (nous devrons tous assumer une charge de travail supplémentaire).

-           Encore mieux expliquer les statuts, et les appliquer.

-           Rappel que la structure associative basée sur « shura » – décision consensuelles, sauf si conflit alors tranche et avance (l’association a été construite avec un fondateur au centre depuis le début, ce n’est pas pour autant qu’il n y pas la place pour tous/toutes, tant que c’est fait par étape et en ordre, sans mesures anarchiques et/ou contradictoires)

-           Rappel les prérogatives de chacun (les reprendre depuis page d’accueil du site de HM2F rubrique « contact »)

-           Notamment Rappeler le rôle bureau : seconder de plus en plus le fondateur exécutif, notamment en centralisant l’organisation des activités (première secrétaire), en tenant informé les membres des activités interassociatives (premier secrétaire), et en trouvant des financements pour les activités de HM2F (trésorier).

-           Appliquer le principe de la « shura » - la collégialité suppose que le nom de l’association n’est pas utiliser à tort ou à raison sans consulter le BN ; que les uns n’empiète pas sur les prérogatives des autres. Que faire du groupe facebook ? Par qui a-t-il été crée et pourquoi n’a-t-il plus aucun administrateur ? Que proposez-vous pour remédier à ce problème ?

-           Prendre plus de temps pour s’investir dans l’action concrète de l’association, l’autonomisation et la formation des élu-e-s et des bénévoles, plutôt que de réexpliquer encore et toujours des statuts maintes fois discutés et qui ne pourront être modifiés tous les trois mois.

 

2    - Une année pour apprendre

 

Il n’est pas question de faire le procès des uns ou des autres, mais bien d’améliorer la dynamique associative en fonction de nos imperfections passées :

 

-           Prière ensemble, femmes et hommes mélangé-e-s,  oui ou non ? Chacun reste libre bien entendu, la sunnah du Prophète  au tout début de l’islam étant de laisser chacun prier aux cotés du qui bon lui semble.

-           Si l’un/l’une des nouveaux membres ne me plait pas (inimitié précédent l’adhésion à l’association, antipathie irrépressible…), ai-je le droit selon les statuts de lui faire comprendre même indirectement ? Les référents des groupes et des commissions se sont-ils engagé-e-s à accueillir tous le monde sans exceptions ? L’accueil fraternel de tous/toutes est primordial.

-           Ne pas maitriser le nom de la commission ou du groupe dont on est référent ou se tromper sur sa qualification au sein de hm2f ? Chacun fait de son mieux.

-           Pour autant les référents qui travaillent comme le fondateur bénévolement sont-ils à la disposition des membres, ou bien aident-ils l’association à se développer ? Chacun-e offre généreusement de son temps libre pour l’association.

-           S’il y a une erreur de l'un d'entre nous, doit-on l'accuser ou rester solidaire et assumer ensemble nos erreurs ou nos imperfections ? Que Dieu nous guide ensemble vers plus de cohérence et d’efficacité.

 

-           A-t-on le droit de hausser le ton avec ses collaborateurs, eux aussi bénévoles qui font ce qu'ils peuvent ? Nous devons respect et courtoisie à nos frères et sœurs associé-e-s.

 

-           A-t-on le droit de refuser d'accueillir une personne, ou bien ce qui s'est passe à l'extérieur de l'association reste à l'extérieur et ne regarde personne ? Ce qui est dit entre nous, reste entre nous (règles du partage).

 

-           L'association est-elle un lieu où l'on rentre compagnon et amies ou est ce plutôt un espace de travail, de réflexion, et ensuite seulement de convivialité ? Le travail associatif est plus agréable – et plus fraternel, donc plus efficace, lorsqu’il est entrecoupé de moments de convivialité.

 

-           Le fondateur continue-t-il de réaliser ce qu’il a fait jusqu’à présent, tout en faisant de la place à ses associés référents, selon des prérogatives bien définies par les statuts ? Nous faisons tout notre possible afin d’expliquer au mieux les statuts, lorsque cela est encore nécessaire.

 

-           Est-il possible pour les membres du bureau de parler au nom de l’association comme bon leur semble, ou bien seulement au sein de l’association, ou lors de conférence (les premiers secrétaires) où le contenu est étudié de manière collégiale et concertée, en toute transparence ? Seul le fondateur (plus tard le porte-parole) est habilité à porter la parole officielle de l’association.

 

-           Les membres du bureau peuvent-ils accueillir ou organiser des séances d’accueil sans en parler au référent de la commission AP ? Non, pas sans en référer au référent de la commission – c’est une question de respect pour le référent tout autant que de qualité d’un accueil des nouveaux membres que l’on ne doit pas prendre à la légère.

 

-           Les membres de l’association peuvent-ils organiser réunion au nom d un groupe ou d’une commission sans en référer au référent-e ? Le respect des référents est toujours souhaitable.

 

-           Le CA a-t-il pouvoir décisionnel ou consultatif ? Consultatif.

 

-           A quand la prochaine modification des statuts en fonction des avancées déjà acquises et maitrisées par la dynamique de l‘association ? Avant 2013 inch’Allah.

 

-           Comment et selon quel vocabulaire doit-on formuler nos critiques constructives entre référents de l’association ? Fraternellement, dans le respect de chacun-e.

 

-           Si une personne se vexe ou utilise un vocabulaire ou déforme les propos que doit-on faire de préférence ? Si la conciliation ne marche pas que peut-on faire en dernier recours ? Que peut-on faire en tout dernier recours ? En référent au Bureau National (au fondateur pour le moment).

 

-           Doit-on remercier le fondateur ou les référents pour ce qu’ils font bénévolement et sur leur temps libre ? Doivent ils être heureux d’avoir une association au sein de laquelle ils sont référents qui sans les membres n’est pas grand-chose ? Nous sommes tous béni-e-s de nous être rencontré.

 

-           Peut-on reprocher aux statuts d’être a la fois assez lestes et ouverts, et a la fois formulés de manière assez neutre pour ne pas prêter le flanc aux critiques extérieures ? Les statuts évolueront au rythme de la dynamique associative.

 

-           Les statuts ont-ils été critiqués durant plusieurs mois au sein de l’association et donc construits de manière collégial, ou ont-ils été imposés sans prendre en compte ce que les uns et les autres – en particulier les référent-e-s actuel-le-s – disent de leurs aspirations, de leurs idées, de leurs espoirs pour notre collectif citoyen ? La « shura » - collégialité et respect du point de vue de chacun – est notre tradition.

 

-           Le fondateur est-il à disposition jour et nuit de tous/toutes, pour un travail qu’il effectue bénévolement sur sont temps libre ? Pour autant s’est il engagé d’informer du mieux qu’il le peut les membres du collectif citoyen ? Que Dieu nous aide dans la tâche qu’il nous a généreusement confiée.

 

-          Doit-on tous s’aimer et s adorer au sein de HM2F ? Les petites tensions, inhérentes à tout groupe social, peuvent-elles dépasser toutes limites de bienséance pour autant ? La nature humaine est ce qu’elle est, nous devons la respecter tant que nous ne dépassons pas certaines limites de la bienveillance élémentaire.

 

-           L’association doit-elle avoir une dynamique organisée, cohérente, ou peut-elle fonctionner sur le principe des petits « clans », en fonction des amitiés et des inimitiés des uns et des autres ? Nous devons rester solidaire, ce n’est pas simplement un choix c’est une nécessité.

 

-           L’association doit-elle ralentir son rythme ou au contraire maintenir le cap et se développer, quitte a ce que certains référents prennent le temps, en fonction de leurs disponibilités et sans jamais qu’il leur soit reproché de ne pas être assez disponible ? Le cap sera maintenue inch’Allah.

 

-           Comment maintenir un rythme et une expérience associative, si les élections sont organisées tous les deux ans et qu’elles remplacent l’ensemble des membres de HM2F d’un seul coup ? Nous remplaceront la moitié de nos effectifs tous les ans inch’Allah.

 

-           Lorsque l’organisation d’une activité prend du temps – et c est bien normale lorsque cela se passe dans la collégialité – doit-on patienter et être conciliant ou accuser ses collègues de manquer de transparence, de ne pas être démocrate, quitte à devoir assumer tous collectivement le poids de ce genre d’accusations infondées ? La patience est mère de toute vertu car n’est-il pas dit dans le Coran.

 

 

 

«  Combien de prophètes, suivis d'un grand nombre de disciples, ont combattu pour défendre la Cause de Dieu, sans jamais se laisser abattre par les épreuves, ni faiblir ni abandonner 
la lutte ! Dieu aime les gens persévérants »
(Coran : 3.146).

 

« Ceux qui sont patient recevront leur récompense sans qu’elle leur soit mesurée »
(Coran : 39.10).

                                               

 

 

AUTRES QUESTIONS … ?

Merci de nous les faire parvenir par email – homomusulmans@gmail.com












______________________________________________











        1ère réunion du Bureau National des HM2F  (dimanche 17 octobre 2010)

Chères Sœurs, chers Frères, Salam.

 

 

Dimanche 17 Octobre 2010, les membres du conseil d'administration HM2F se sont réuni au Bon pécheur (9 Rue des Prêcheurs 75001 Paris – M°/RER Châtelet les halles) à 12:30 mn, afin de faire le bilan de la conférence CALEM. Etaient présents nos chers frères Houzefa (premier secrétaire), Ludovic (porte-parole) et Samy (trésorier). Était excusée notre bien aimée soeur Nawel (première secrétaire).

 

La réunion s’est déroulée en deux temps :

Ø  13h00 – 14h30 Déjeuner et réunion du Bureau d’HM2F ;

Ø  14h30 – 16h Café et réunion de l’ensemble des membres de l’association ; La deuxième partie de la réunion était ouverte à toutes les personnes qui souhaitent s’impliquer dans des activités de l’association, en particulier aux membres du CA.

 

 

 

 

 

CONTENU GENERAL  

 

L’idée première de ce debriefing, à une semaine de la conférence internationale des associations LGBTQIA européennes et musulmanes, fut que CALEM a été un vrai succès, et les retours que nous avons eu de la part des membres, des associations et des individus présents témoignent de la satisfaction personnelle de chacun.

 

De manière générale, les objectifs fixés semblent avoir été atteints. Nous avons assisté à une belle collaboration interassociative entre associations du Maghreb, d'Europe et d'Afrique du sud – l’ensemble des associations présentes sont citées sur le site de la conférence http://www.calem.eu/francais/about-us.html.

CALEM a suscitée un métissage humain riche et un brassage culturel important, autour d'un lien commun L'ISLAM, ou comment concilier Religion et sexualité en PAIX ? On a vu naître des débats différents, mais toujours aussi intéressants.

On a aussi constaté que la conférence a créée un lien Humain extrêmement important entre les individus : les gens se sont découvert des idées, des passions et des intérêts communs. D'ailleurs un certain nombre de projets entre les participants sont sur le point de voir le jour (on vous en dira plus ultérieurement inch’Allah).

D'un point de vu interpersonnel un grand nombre de participants a pu aujourd'hui, grâce à la richesse du contenu et à la qualité des conférenciers, de leurs implication, trouvés une sérénité intérieure, ils comprirent qu’il est possible de concilier le fait d’être bon un Musulman, tout en étant homosexuel (ou appartenant à une minorité LGBTQIA).

Que cela soit le Samedi à la mairie du troisième arrondissement, ou le dimanche dans les locaux d'une école de langue, la présence d'associations nationale, cet évènement a été remarqué.

 

De manière plus générale, l'événement a était couvert par des médias intracommunautaire (LGBT ou musulmans - Têtu, Salam news et Safir news). Par des médias nationaux (RUE 89). Et par des médias internationaux (EL DJAZZIRA, France 24).

C'est deux éléments réunies (médias et associations) ont accru de la visibilité de l'association HM2F qui rappelons le est une association musulmane dont l'un des principaux buts est l'activisme LGBTQIA, qui en deux jours est devenu incontournable dans le monde associatif en général et LGBTQIT en particulier.

Aujourd'hui et grâce aux acquis de CALEM, l'association HM2F a pu renforcer sa structure interne et compte consolider le projet de faire de cette association une association musulmane inclusive, ouverte aux minorités LGBTQIA.

 

Pour l'année prochaine et dans le cas où l'on réorganise une autre conférence CALEM, il est important de susciter plus d'intérêts au sein des membres de l'association afin de participer plus activement à l'organisation, à la rencontre et aux différents ateliers de discussions. On essayera aussi, et cela afin d’avoir une dynamique dans la continuité et de sélectionner encore mieux les participants et les invités.

 

 

 

 

Compte-rendu détaillé de la réunion du Bureau.

 

Ø  Débriefing et bilan de « CALEM » ; Discussion autour des points forts et des points à améliorer.

 

Point forts

·         Invités et participants satisfaits de manière générale.

·         Objectifs de mise en marche de collaborations inter associatives et de dialogue inter religieux atteints.

·         Planification et vision concrètes des perspectives et des stratégies pour l’avenir.

·         Meilleur visibilité pour HM2F et CALEM à différents niveaux

×           intra/extra LGBTQIA et institutionnelle.

×           Médiatique intra islamique, nationale et internationale (Saphir News, Salam News, Têtu, Rue 89, Al Jazeera, France 24).

·         Clarification pour HM2F de sa stratégie pour l’année à venir et pour ses projets à moyen et long terme, mais aussi identification des associations avec qui HM2F pourra travailler dans l’avenir, notamment avec la définition de valeurs communes.

 

Points à améliorer

·         Logistique et organisation du planning (choix des langues, encadrement des invités et des participants, répartition des activités et des temps de paroles, repas, etc.).

·         Implication plus importante des membres d’HM2F dans l’organisation, la participation aux débats et la prise de décision.

·         Sélection des invités et des participants plus cohérente avec les objectifs de la prochaine conférence CALEM.

·         Mise en exergue de l’interactivité des ateliers.

 

Ø  Stratégie pour l’année à venir et plan d’actions ;

·       Installer et affermir l’organisation interne d’HM2F sur la base des valeurs que l’association souhaite véhiculées. (Cela donnera lieu à la modification du règlement intérieur sur certains points).

·      Mettre en place une vraie vie associative avec l’organisation de réunions régulières des différentes commissions et groupes.

·         Faire un travail de fond sur l’accueil (formation, mise en place de permanence, forum, etc.)

·         Participer de manière dynamique à l’activisme LGBTQIA islamique.

·         Organisation de la conférence CALEM à Paris en 2011.

·         Participer au dialogue inter LGBTQIA. Notamment à travers des sujets tels que le 1er décembre (journée de lutte mondiale contre le VIH) et la lutte contre l’homophobie, etc.

·         Alimentation active et continu du dialogue intra et inter religieux. Un des projets phare sera de participer en novembre 2011 au voyage en terre Sainte avec nos associations sœurs David & Jonathan (D&J) et le Beit Haverim.

·         Devenir à moyen terme (un ou deux ans) une association musulmane inclusive qui accueillera des personnes issues de la minorité LGBTQIA. Ce passage se fera notamment par le changement du nom de l’association, dans la continuité et sur la base de nos valeurs éthiques actuelles.

 

Ø  Mise en place des processus de recherche de subventions ;

·         L’association existe maintenant officiellement (publication au BO faite).

·         Ouverture d’un compte bancaire assurance avant le 15 novembre.

·         Mise en place de la collecte des cotisations.

·         Démarrage des recherches de subvention (processus, dossier, sponsor, organisation d’activités, etc.).

 

Ø  Préparation de la réunion de débriefing associatif ;

·         Validation et mise au point de l’ordre du jour de la réunion du débriefing général.

·         Synthèse rapide de ce qui s’est dit à la réunion du bureau pour la présentation à l’ensemble des membres de l’association.

 

 

 

 

Compte-rendu détaillé de la réunion de débriefing associatif.

 

Ø  Résumé du compte rendu de la réunion du bureau ;

·         Cf. ci-dessus.

 

Ø  Planification des séances des commissions et des groupes pour le trimestre (Trimestre = fin octobre, novembre, décembre 2010, jusqu'au premier janvier 2011 - date de publication prévue de notre première lettre trimestrielle élaborée de manière collégiale, avec les contributions de chacun des groupes et commissions de HM2F) à venir.

·         Il est demandé aux référents des différents groupes et commissions de proposer rapidement des séances pour le trimestre à venir afin de mettre en marche la dynamique associative.

·     A ce sujet nous pourrons bientôt disposer de salles au centre LGBT et/ou à la maison des associations du 3ème arrondissement de Paris.

·         Des propositions par mail à l’adresse du bureau  (bureau.HM2F@gmail.com) sont attendues pour la fin du mois d’octobre. Il a été rappelé que pour le bon fonctionnement de l’association (logistique, participation, etc.), il est nécessaire que nos activités soient planifiées à l’avance.

·         Débats sur le thème que l’on pourrait mettre à l’ordre du jour de la prochaine réunion de la commission Réflexion Islam. L’idée issue des discussions est de commencer par parler de ce qu’est l’Islam pour chacun de nous. En plus de cela, plusieurs autres thèmes et propositions d’études à long termes de textes religieux on été proposés.

 

Ø  Zoom sur le 1er Décembre ;

·         Discussions rapides sur ce que les membres souhaitaient faire pour cette journée.

·         Plusieurs propositions : participation à la marche organisée à cette occasion, organisation d’une séance de prévention pour nos membres, prière et recueillement en groupe, débat autour du VIH et de la vision de l’islam à ce sujet, etc. Nous travaillons en ce moment même et depuis le début de l’année, à la place que doivent nos associations LGBTQIA confessionnelles dans la luttent contre les préjugés à l’encontre des personnes atteintes notamment par le VIH/Sida (présentation princeps des valeurs prônées par la commission SPS de HM2F) ; nous reviendrons vers vous rapidement.

·         Nous avons retransmis en réunion le souhait de l’une de nos associations sœur de faire une action commune avec HM2F et/ou de participer à leurs activités organisées pour l’occasion. Apres discussion autour de cette proposition, les membres présents lors de la réunion souhaitaient plus se retrouver autour d’HM2F pour ce premier 1er décembre de l’association, la proposition de notre association sœur n’étant pas conforme, pour le moment, aux attentes des membres de notre association ; ce qui ne nous empêchera pas de faire en sorte d’être une force de proposition au sein de la dynamique inter-LGBT française, comme à notre habitude.

·         Des activités inter associatives seront envisageables l’année prochaine, plusieurs propositions de projets sont en cours de réflexion, nous en saurons plus lors de la prochaine réunion de la commission qui est en charge de ce thème.

 

Ø  Plusieurs autres sujets non prévus à l’ordre du jour initial ont été abordés lors de la réunion générale. Ils sont donnés ci-dessous à titre indicatif.

·         Débat autour de CALEM et du débriefing du bureau.

·         Débat autour du nom de l’association.

·         Le souhait de mettre en place un accueil individuel, une fois par mois.

·         La création d’une gazette qui sera incorporée à la newsletter trimestrielle (témoignages, minis Bandes Dessinés, etc.).

·         Réflexion autour de l’aide aux « Refugiés » homosexuels et musulmans accueillis en France.

·         La mise en place d’une permanence pour le forum d’HM2F.

 

 

. Les invitations aux activités pour les mois à venir sera transmis très prochainement à tous nos membres et nos sympathisants par mail.

. La prochaine réunion du Bureau est fixée le vendredi 17 décembre 2010 de 18H30 à 20H30.

. La prochaine réunion du CA est fixée le vendredi 17 décembre 2010 de 20H30 à 22H30.

. Le lieu et les ordres du jour de ces réunions seront définis ultérieurement et vous seront envoyés par mail. Cependant si vous avez dores et déjà des points que vous souhaités abordés, n’hésiter pas à nous les transmettre par mail à l’adresse du bureau (bureau.HM2F@gmail.com).

 

 

 

 

Que la Paix et la prospérité de notre bien aimée Seigneur soit sur nous tous-toutes.

Wassalam.

 

Vos tous dévoués membres du Bureau National du collectif citoyen des HM2F – Nawal, Samy, Houzefa, Ludovic.


Retour haut de page