Si vous ne voyez pas ce message s'afficher correctement  -  veuillez cliquer ici

ENGLISH  VERSION  BELOW  -  please click here


Collectif citoyen pour un
islam  de  France  inclusif
   AVRIL  -  JUIN  -  2011   |   Lettre  Trimestrielle                  -                 Share       

Amina WADUD & Siti Musdah MULIA - figures d'un féminisme "islamique" ?

 

    La très célèbre Amina Wadud, première "femme imam" occidentale du XXème siècle, ainsi que Siti Musdah Mulia - son équivalent indonésienne - étaient les invitées de marques de cette dernière conférence AIR à laquelle HM2F a activement participé.


    Notre sœur Amina commence par des prières sur Allah et à propos de notre Prophète bien aimé. Elle nous précise qu'elle s'apprêtait à faire une présentation très universitaire ; mais depuis qu'elle est ici, qu'elle a pu apprécier la formidable dynamique ici, elle préfère une approche interactive.

    Sans compter qu'aujourd'hui elle se considère désormais comme une alliée dans la lutte pacifique pour l'égalité et la véritable fraternité, dans la diversité. Mais elle nous précise effectivement qu'elle n'a pas accompli ce chemin en une nuit. Elle nous a confié également que cela a pris pas moins d'une diazine d'année à elle et à ses soeurs féministes islamiques, afin de trouver une voie du juste milieu entre le rejet de l'islam et la soumission à une orthodoxie misogyne et homophobe.


    Siti Mustah Mulia nous parle elle de son article à propos de l’égalité de tou-tes devant le mariage, sans discrimination de genre ou de sexualité ; la spécialiste mondiale, féministe islamique, en matière de reforme du droit de la sexualité et de l'orientation de genre, nous appel à reformer ensemble : « si l'imam Malik et Shafii l'ont fait en leur temps, pourquoi ne pourrions nous pas le faire !? ».

         Elle nous rappel que le mariage est un "engagement fort" afin de construire une "vie de famille" ; l'exclusion d'une part de la dignité humaine toute une partie de nous-mêmes.







        Cette conférence a également été l'occasion pour l'imam Muhsinh Hendricks de célébrer son mariage en compagnie de tous ses proches.

L.Zahed - porte-parole












Signataires de la pétition du MTE
Jean Baubérot, sociologue ;

Esther Benbassa, historienne ;

Christine Delphy, sociologue ;

Eric Fassin, sociologue ;

Eric Favey, secrétaire national adjoint de la Ligue de l'enseignement ;

Nacira Guénif, sociologue ;

Jacques Rancière, philosophe ;

Joël Roman, philosiphe ;

Françoise Vergès, politologue ;

Olivier Besancenot, membre du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) ;

Alima Boumedienne-Thiéry, sénatrice (Europe Ecologie-Les Verts) ;

Patrick Braouezec, membre de la Fédération pour une alternative sociale et écologique (FASE) ;

Cécile Duflot, porte-parole nationale d'Europe Ecologie-Les Verts ;

Ilham Moussaïd, responsable d'Agir pour la justice, contre le racisme, l'exclusion et la violence (AJCREV) 

Christine Poupin, porte-parole nationale du NPA ;

Ismahane Chouder, secrétaire du Collectif des féministes pour l'égalité (CFPE) ;

Amina Wadud et Muhsinh Hendricks

Collectif Mamans toutes égales (MTE).





__________________________________________________________________________________
1  -  La retraire spirituelle internationale des homosexuel-les musulman-es - AIR | 2011
__________________________________________________________________________________

Signez en ligne l'appel contre le débarocès sur l'islam de France (cliquez ici).
    Cette 8ème cession de la conférence AIR, à laquelle à activement participé le collectif citoyen HM2F, s'est tenus comme chaque année à Cape Town, en Afrique du Sud. La conférence à proprement parlé débute le jeudi 21 avril 2011, a 19h - après avoir accueilli l'ensemble des participants au comptoir d'enregistrement de la conférence.
    Plus de 50 participants de 9 pays différents ; tous les intervenants sont des femmes cette année-ci : dont le docteur Amina Wadud (USA) et Siti (« docteur ») Musdah Muliah (Indonésie). L'imam Moulana Muhsinh Hendricks nous rappel la parole de Dieu qui s'adresse a l'humanité en disant : « J'étais un Trésor (caché) ; Je n'étais pas connu. Or, J'ai aimé être connu. Je créai les créatures et Je les fis connaître par Moi. Alors elles Me connurent.”

    La retraite annuelle des homosexue-le-s musulman-e-s commence par deux jours de travail et de réflexions intensives a propos de l'élaboration d'un réseau international de musulmans inclusifs. L'imam Moulana Muhsinh Hendricks nous cite le verset du Coran : " Vous êtes la meilleure communauté qui ait jamais été donnée comme exemple aux hommes. E
        En effet, vous recommandez le Bien, vous interdisez le Mal et vous croyez en Allah " (Coran : 3.110). Il nous raconte également l’histoire du Prophète de L’Islam ASWS, et de son association qu’il aurait crée : “gilf al-khouloud”, qui regroupait des individus de toutes origines ethniques, de tous genres, de toutes sexualités, pour le bien de l'humanité. C'est là le véritable islam : la Paix universel, sans discrimination aucune.
    Chantel, une psychologue sociale sud africaine, nous guide dans ce processus, pas à pas, cessions après cessions.
 
                         

    Le deuxième jour, après la prière de l'aube a 6h du matin, certain-e-s retournent dormir, d'autres vaquent a leurs occupations. L'imam Muhsinh, Ludovic, Nasreen font leur footing ensemble dans le parc de l'hôtel. A 8h, nous nous retrouvons tous ensemble pour le petit-déjeuner.
    Puis à 9h, nous sommes de retour dans la salle de conférence afin d'approfondir l'élaboration de notre réseau ; le leadership de TIC est basée sur la "shura" - la collégialité. Chacun développe ainsi son point de vue sur les raisons et la façon d'élaborer ensemble un tel réseau.

    Les thèmes qui ressortent : l'éthique commune, la visibilité accrue pour tous-tes les queer musulman-es, la dynamique afro-européenne, la liberté et l'indépendance de chaque organisation au sein d'une relation gagnant-gagnant.
    Nous devrons également prendre en compte les différences de chacun-es des participant-es, en particulier ceux en provenance de pays arabes qui bataillent encore dur afin de pouvoir simplement exister, comme nous le dit notre sœur en provenance d'Egypte.
    Nous devrons lutter, pacifiquement, contre toutes discriminations et toutes phobies sociales à l'encontre d'une minorité : en particulier l'homophobie, l'islamophobie. Tout en prenant en compte nos propres différences de points de vue et nos éventuels conflits d'intérêt.    

    Surtout, nous devront être conscient de nos différences culturelles - certains sont "ami-es", mais ne voient pas cela comme une amitié personnelle ; certains vont parler de "l'islam" – en prenant en compte soit l'Islam comme une culture, soit l'islam comme, avant tout, une pratique spirituelle...

Lire la suite en cliquant ici


Pour la commission "Couleur Islam" de HM2F  

























__________________________________________________________________________________
2  -  Cessons la guerre aux mères musulmanes qui portent un foulard !
__________________________________________________________________________________

    Le collectif citoyen HM2F est membre fondateur d'un collectif interassociatif appelé MTE - Mamans Toutes Egales -, destiné à défendre le droit des mères musulmanes, discriminées en raison du fait qu'elles portent un foulard sur les cheveux. Le 2 juin dernier, le journal Le Monde faisait paraitre à ce sujet une pétition signé par de nombreux intellectuelles français, qui s'indignent d'une telle discrimination, d'un tel statut d'exception pour certaines mères musulmanes en France ; une discrimination qui ne va pas dans le sens d'une laïcité apaisée, égale pour tou-tes :

    "Depuis la loi du 15 mars 2004 interdisant l'école publique aux élèves musulmanes portant le foulard, des exclusions se sont multipliées, non seulement à l'encontre des élèves mais aussi à l'encontre des mères d'élèves, que ce soit pour l'accompagnement des sorties scolaires ou pour la participation à des réunions au sein de l'école.
    Malgré un avis de la Halde (Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité), rappelant que l'interdiction du foulard ne s'applique pas aux parents d'élèves, le ministre de l'éducation nationale, Luc Chatel, a annoncé son intention d'instaurer par décret cette nouvelle discrimination. La proposition vient d'être reprise dans le programme de l'UMP pour 2012 - parmi 26 propositions tout aussi inquiétantes, légalisant notamment la discrimination à l'embauche contre les femmes portant le foulard, y compris dans le secteur privé !
Ces mesures obéissent à une même logique de stigmatisation et d'exclusion, en rupture complète avec les principes laïques tels qu'ils ont été fixés par la loi de 1905 et les lois Ferry-Goblet sur l'école.

    Nous refusons ce détournement de la laïcité, qui s'inscrit dans une série interminable d'offensives : loi anti-foulard, loi anti-niqab, débat sur l'identité nationale, stigmatisation des prières de rue, des minarets et des menus halal, invectives de Nicolas Sarkozy sur "l'égorgement du mouton" et de Claude Guéant sur le "trop grand nombre" de musulmans, "débat sur l'islam" rebaptisé "débat sur la laïcité", appels à généraliser l'interdiction du foulard aux usagers des services publics...
    Nous refusons cette logique de guerre et de mise au ban, qui désigne les femmes portant le foulard comme des pestiférées, tend à les disqualifier aux yeux de leurs propres enfants, et leur adresse ce message implicite : "Restez dans vos cuisines !"

    Parce que l'école publique ne doit pas choisir son public, parce qu'elle doit être un lieu de rencontre et non d'exclusion, parce qu'elle doit promouvoir le droit à la différence et non le mépris de l'autre, parce que nous tenons au principe de laïcité, aux libertés individuelles et à l'égalité de traitement, parce qu'un Etat démocratique n'a pas à imposer à ses citoyens leur manière de s'habiller, parce que ce sont une fois de plus des musulmans, et une fois de plus des femmes, qui sont discriminés, nous serons, dans les mois qui viennent, femmes et hommes, avec ou sans foulard, solidaires pour défendre un droit élémentaire. Celui du droit pour une femme portant un foulard de vivre, travailler et s'impliquer aussi pleinement qu'elle l'entend dans la scolarité de ses enfants, au même titre que n'importe quel autre parent..."




Lire la suite sur LeMonde.fr

Signez notre pétition en cliquant ici.








Pour le groupe "Femme et Féminité" de HM2F








Actualités    Share    



-   LIBERTE  EGALITE  FRATERNITE  -    Alors que 63% des français sont pour le mariage gay, et qu'un nouvel état - New York - outre Atlantique vient de reconnaitre les unions pour les citoyen-nes de mêmes sexes, les parelmentaires viennent encore une fois de rejeter le projet de loi du parti socialiste pour l'ouverture du mariage à tout-tes (cf. encart ci-contre à droite)..






-   HOMOPHOBIE  -  «Véhémence et détermination». Les premiers mots du communiqué diffusé par la Fédération sportive gaie et lesbienne (FSGL) en disent long sur l’incrédulité qui prime après la révélation par Le Canard Enchaîné de propos qu’aurait tenus Nicolas Sarkozy lors du Conseil des ministres du 8 juin 2011. Pour la FSGL, «le déni de tous ces actes homophobes engendre toujours plus le sentiment d’impunité et favorise les actes de discriminations sous toutes ses formes, pas seulement celles liées à l’homophobie. Ensuite, il va à l’encontre du travail de toutes les associations qui comme la FSGL luttent contre les discriminations aussi bien sur les terrains de sport que dans les vestiaires. (…) Nous attendons donc des clarifications rapides de la part du Président Sarkozy ainsi que de Madame Chantal Jouanno afin de savoir quel est l’engagement réel du gouvernement actuel dans la lutte contre les discriminations dans le sport ». La FSGL a demandé des « clarifications rapides » de la part du gouvernement ; nous espérons pour notre part que le gouvernement fera preuve d’autant d’ouverture envers une communauté musulmane de France qui ne saurait être considérée comme intrinsèquement misogyne et homophobe.

   









-   CITOYEN-NES  TRANSGENRE  -   
 Quand deux femmes se marient en France… Souhaitons-leur tous nos vœux de bonheur ! Mais c’est aussi la journée où la République verra célébrer l’union de deux femmes à la mairie de Nancy. Comment une telle cérémonie peut-elle avoir lieu en France, pays de l’homophobie et de la transphobie d’État, refusant à la fois le mariage des personnes homosexuelles et le changement d’identité sur simple demande pour les personnes transgenres ? Tout simplement en mariant une personne transgenre de genre féminin, Stéphanie Nicot, qui n’a pas encore eu son changement d’état civil, avec Élise sa compagne (communiqué de presse de notre association soeur Trans Aides, daté du 4 juin 2011).
Alors que pendant ce temps là, en Italie une citoyenne transgenre est forcée de divorçer après son changement d'état civil. A quand en finira-t-on en Europe avec ces discriminations ubuesques !









-  UNIVERSALISME  -  Avec 23 pays pour, 19 contre et 3 abstentions, la résolution de l'ONU a été adoptée à Genève. Cette résolution historique, présenté par l'Afrique du Sud, affirme l'universalité des droits humains, et prend note des préoccupations au sujet des actes de violence et de discrimination fondées sur l'orientation sexuelle et l’identité de genre. Elle prie le Haut Commissaire pour les droits de l'homme de préparer une étude sur la violence et la discrimination fondée sur ces motifs, et appelle à un débat qui aura lieu au Conseil des droits humains pour discuter des conclusions de l'étude d'une manière constructive et transparente (lire la résolution en cliquant ici). N'hésitez pas à lire également le rapport du conseil de l'Europe sur les discriminations basées sur l'orientation de genre et sexuelle.








-  PREJUGES  -  Des parlementaires de tous bords ont rendu public mercredi, à l’Assemblée nationale, un rapport d’audit mené pendant près d’un an sur la politique d’immigration de la France pour «éclairer l’approche des phénomènes migratoires». Les immigrés rapportent plus qu'ils ne coûtent et leurs enfants, à niveau social égal, réussissent aussi bien que ceux des français de souches (en savoir plus, cliquez ici).

             








 -  ALLAH  N'Y  EST  POUR  RIEN  -   Emmanuel Todd crois « à la démocratisation globale du monde arabe ». Si l’image de « prophète en effondrement d’empires » lui est désormais accolée, Emmanuel Todd est avant tout un grand bâtisseur de la pensée, qui se distingue par une œuvre originale, dense et solidement étayée, dont on peut prédire qu’elle fera date dans l’histoire des sociétés. Intellectuel pluridisciplinaire qui a proscrit la langue de bois, son large champ de compétences ajouté à des prises de position courageuses, ne craignant pas les forts courants contraires, en font un interlocuteur très prisé des médias, qui sollicitent souvent son éclairage sur la vie politique française et internationale.
N’hésitez pas également à l'entretien d’El-Watan sur la nécessité de réformes en profondeur des structures politiques du monde arabe ; des réformes qui ne se feront pas en calquant un modèle européen, purement et simplement, mais en étudiant sur le terrain les problématiques notamment liées à l'égalité dans la diversité, comme tentent de le faire les genders studies au Maroc ; ou encore les excellents articles sur les sexualités de transgression, en Europe et ailleurs.
Non, comme le dit très bien Emmanuel Todd, Allah n'y est pour rien ; c'est à nous qu'il appartient de nous rendre maître - khulafat - de notre destinée !









-  INSTRUMENTALISATION  -  Le kiss-in prévu le samedi 7 mai face à la Grande Mosquée de Lyon est annulé. Selon des sources concordantes, confirmées par les services préfectoraux, cet appel "au baiser contre l'homophobie" aurait en réalité été instrumentalisé par des personnes "proches de l’extrême droite". La Grande Mosquée prône la tolérance. Pour sa part, l'association des Homosexuels Musulmans de France (HM2F) n’a pas souhaité s’associer à l’action : "Je n'ai rien contre les kiss-in, mais pas devant des institutions religieuses" déclare son fondateur, Ludovic Zahed (en savoir plus sur LyonCapitale).
Car en définitif, est-ce la haine et la provocation d’institution dont nous savons qu’elles sont aux mains d’homophobes misogynes que nous voulons provoquer ? Ou bien est-ce le dialogue pour l’avancée des droits des minorités sexuelles et le respect de notre dignité humaine, que nous voulons promouvoir ? HM2F continuera comme elle le fait depuis sa création à soutenir de toutes ses forces un dialogue inter et intracommunautaire indispensable, qui nous a permis jusqu’à présent, en collaboration avec nos associations sœurs, des avancées historique. Désormais l’homophobie de certains religieux est devenue un problème dont, entre dénie de la réalité et rejet de la responsabilité sur le voisin, ils ne savent plus véritablement comment le gérer.  














-  HOMONATIONALISMES  -  Alors qu'aujourd'hui clairement un "verrou a sauté" en ce qui concerne la racisme, et que certains assassinats racistes et homophobes sont encore malheureusement à la une, le plus ubuesque c'est sans doute l’impact d'une alliance improbable qui se mesure au Danemark, où « l’homonationalisme » tend à devenir une sorte de bien public à protéger contre des ennemis « étrangers ». En 2001, les organisateurs de la gay pride de Copenhague n’hésitent pas à décerner le « prix de l’homophobie » aux pays musulmans. Aux Pays-Bas, une section de police LGBT (lesbienne-gay-bisexuelle-transexuelle) est affectée à la protection de ces minorités menacées, dit-on, par des agresseurs musulmans. En 2010, l’UDC (parti xénophobe suisse) crée sa « section gay », comme la très vindicative English Defense League. Le rapprochement ne va pas de soi, les homosexuels issus de l’immigration en savent quelque chose, tout comme les milieux nationalistes homophobes. Mais la « patrimonialisation » de l’homosexualité est d’autant plus aisée que, dans ces pays, les lois le permettent et que l’opinion xénophobe se manifeste (L’intégralité de l’article est sur dialogai).
N'hésitez pas à lire également l'excellent dossier de l'INRP sur la définition et la nécescité des échanges interculturels dans une société digne de ce nom.







AGENDA - HM2F
___________________


Notre agenda est désormais disponible
en ligne, merci de cliquez ci-dessous ...













________________________

ILS  ONT  DIT  NON  !?!?
__________________



Les HM2F s'inscrivent en faux contre le rejet, une fois encore, de l'ouverture du mariage pour tou-tes par les parlementaires français...




Les députés se sont prononcés le mardi 14 juin 2011 contre une proposition de loi socialiste par 293 voix contre 222. La majorité demande la démission de Roselyne Bachelot, qui s'est engagée encore une fois courageusement pour le droit au mariage gay.




De quoi réjouir le député UMP du Nord Christian Vanneste, un fervent opposant au mariage homosexuel qui a, du coup, dérapé au sortir du scrutin : "Je ne vois pas en quoi l'Assemblée nationale doit s'intéresser à une aberration anthropologique.

Il n'y a que deux sexes, les hommes et les femmes. Et la société doit assurer sa pérennité par le mariage des hommes et des femmes. Le reste, c'est une question de mode, liée à quelques lobbies qui ont manifestement beaucoup de pouvoir", a-t-il lâché dans les couloirs de l'Assemblée.

"Ce n'est pas parce que quelques personnes ont des comportements, disons 'curieux', que forcément la société doit s'en préoccuper", a-t-il poursuivi. "C'est du plaisir sexuel, c'est du divertissement, de l'affection. En quoi cela intéresse la société? La société s'intéresse au mariage dans la mesure où il est lié à la procréation dans la majeure partie des cas", a-t-il ajouté, n'hésitant pas à susciter à nouveau la polémique.

"Ce n'est pas la première fois qu'une mode sera à la mode parce que la presse l'aura décidé", a-t-il encore ajouté. Déjà, en 2005, le député du Nord avait estimé que l'homosexualité était une "menace pour la survie de l'humanité" ou encore répondu "oui" à la question "les homosexuels sont-ils nuisibles à l'intérêt général?".






Alors que Marine le Pen - "digne fille de son père", avoir avoir tenté de récupérer le vote des minorités sexuelles - compare le mariage gay à la polygamie, la députée UMP Brigitte Barèges a elle provoqué un tollé à l'Assemblée nationale en lançant à propos du mariage homosexuel : « Et pourquoi pas des unions avec des animaux ? ».

L'élue UMP se serait ensuite rétractée, face à la gronde des députés PS, affirmant avoir dit cela sur le ton « de la plaisanterie » et qu'elle « était personnellement favorable à tous types de relations sexuelles entre adultes consentants » et que l'on « ne pouvait pas la suspecter d'être homophobe ».

Jean-Luc Warsmann, président UMP de la commission des Lois aurait, lui, suggéré d'omettre de noter les propos, pour le moins controversés de M. Barèges, dans le compte-rendu de la réunion. Mais trop tard, le mal était fait. À la suite de cette réunion, plusieurs députés de l'opposition ont rapporté les propos à l'AFP. Dans la majorité, on n'a pas tardé à réagir.

Pour Franck Riester, député UMP, « ce sont des propos honteux, ignobles, que je condamne fermement ».




Enfin, alors que Christine Boutin nous déverse une fois encore son conservatisme séculier - en totale contradiction avec toutes les études pédopsychologiques menées depuis plusieurs décennies sur le sujet -, SOS Homophobie s'est dit "révoltée et indignée" après le rejet mardi 14 juin par l'Assemblée de l'ouverture du mariage aux homosexuels, dénoncé également par l'Association des Familles Homoparentales (ADFH) et Homosexualité et socialisme (HES) qui déplore le "retard injustifiable" de la France.









L'ensemble des activités des HM2F sont consultables en ligne sur l'AGENDA
L'ensemble des comptes-rendus des HM2F sont consultables en ligne, en cliquant ici




Première accueil mensuelle organisé par la commission "Accueil & Partage" - au Centre LGBT de Paris

                          

    Voici un bref Compte-rendu du déroulement de l'Accueil.

Personnes présentes :
A. Fergani.
N. Bali.

Personnes absentes excusées:
Q. Dezetter

Lieu:
Hall du centre LGBT
En effet, le sous sol etait attribué a sos homophobie. Cet imprévu n'a pas ete gênant pour le déroulement de l'Accueil.

Personnes accueillies:
3 filles et une sympathisante
- F. vingtaine d'années, d'origine sénégalaise - mauritanienne, étudiante en eco/gestion a la sorbonne.
- H., trentaine d'années d'origine maghrébine, commerçante a paris. Accompagnée d'une sympathlsante.
- Y., trentaine d'année, responsable des ventes pour une mutuelle, d'origine algérienne.

L'ambiance fut excellente et l'accueil se déroula de manière tres fluide. Les différentes invitées ont semblé intéressées par les activités de l'association. Elles étaient particulièrement intéressées par le fait de travailler sur la spiritualité, et sur le thème de sa conciliation avec leurs sexualités. Y. a manifesté son envie d' "aider" les plus jeunes en difficulté a ce niveau.

Point important:
H. et Y. ont fondé, en 2006, un groupe muni d'un site web ayant pour vocation de regrouper les lesbiennes musulmanes. Ce site est actuellement peu Actif.

Décisions prises par F. Assia et N. Bali :
- se munir de questionnaires (comme en formation) pour le prochain Accueil.
- se munir d'une pancarte formulant le nom de l'association.


                                                                                                                                      Cordialement - Nabil & Assia, pour la commission "Accueil & Partage" de HM2F



        Depuis le début de l’année 2011, HM2F a effectué trois accueils au Centre LGBT que nous remercions pour la disponibilité de leurs locaux.
Sur ces trois Accueils nous avons pu présenter l'association et son fonctionnement à huit personnes: quatre femmes et quatre hommes, ce qui prouvent encore une fois la forte mixité de notre association.
        Les principales questions abordées sont le couple, la conciliation entre foi et homosexualité, les considérations coraniques et la façon de vivre sa foi. Sur le mail, nous avons reçu une centaine de demandes d'information, d'aide, de soutien, de rencontre, auxquelles nous avons essayé de répondre au mieux. Nous sommes toujours prêts à rencontrer sur Paris les personnes qui veulent plus de renseignements à propos de l'association.
 
Quentin, Administrateur responsable de la commission Accueil et Partage



Un grand merci au Centre LGBT de Paris pour sa collaboration.
       









________________________________________










          La marche des fiertés de Paris  -  weekend du samedi 25 et du dimanche 26 juin 2011




        Le jour de la marche des fiertés, tout s'est bien passé. Notre premier secrétaire Samy a procédé à la photocopie de 800 tracts présentant HM2F, qui ont été déposés en partie au Centre LGBT de Paris, ainsi qu’au MAG...


        Le Samedi, jour de la marche des fiertés, nous avons tracté, NABIL, RAJJA, FOUNTY, SADEK et moi, nous avons commencés le tractage à Port-Royal et nous l’avons terminé à Bastille. Ce fut agréable, nous avons fais de notre mieux pour cibler notre tractage au public concerné.

        Certains sont montés sur le char de David et Jonathan, et nous avons discuté quelques minutes avec le président, Patrick. Nous sommes montés sur le char du Beit Haverim et avons aussi discuté quelques minutes avec le président, Franck.

        Nous avons été rejoins par Nelson et Moussa en fin d'après-midi, et ces deux là nous ont aidés aussi dans la distribution. Autour d'un café au starbucks des Halles, nous avons fait une petit prière : une dou’a.


        Le Dimanche 26, lendemain de la marche des fiertés, nous avons accueillit au Centre LGBT de Paris trois nouveaux membres, et nous avons pu nous retrouver en toute convivialité autour d'un temps de Partage autour du thème de la religion animé par Jamel, administrateur en charge de la commission Prière et Méditation.

    Ce dernier à répondu avec sagesse aux questions de KARIM (Bisexuel; Français d'origine algérienne). D’Alexandre (GAY, franco-marocain) et de Valérie (lesbienne québécoise  vivant à Paris). Nabil, administrateur en charge du groupe Femme et Féminité de HM2F, a animé un excellent accueil avec ces trois personnes et à accueillit deux sympathisants : AARON et Julien...

        Nabil nous a plus qu'épauler, il a tout fait, toute l'organisation, il a même pensé a apporter des choses a manger et a boire, ce qui fut super ; cette rencontre s'est ainsi transformée en apéro, petit pot associatif pour accueil et information...

        Assia, comme à son habitude à enflammer l’atmosphère et a fait en sorte que l'ambiance soit détendue, grâce a son sourire, sa bonne humeur et son humour décalé. Abd-El commence de plus en plus à parler de lui, de sa vie en utilisant le pronom JE... Rajja nous a tenu compagnie avec sa grâce et son charme naturel.

 
        Le fondateur et porte-parole de HM2F s’est absenté, afin de se rendre en Afrique du Sud où il travaille à recueillir les témoignages de queers musulman-es, tout en travaillant avec l’imam Muhsinh Hendricks à l’élaboration d’un réseau international de soutien aux musulman-es inclusifs (en savoir plus en cliquant ici).



Samuel, président du Beit Haverim, a donc pris la parole sur la tribune de la marche des fiertés afin de présenter au nom de nos trois associations soeurs, le voyage en Terre Sainte que nous préparons ensemble pour le mois de novembre 2011 (description du voyage ci-dessous...).
 

Paix, Amour, prospérité - Samy, premier secrétaire de HM2F









____________________________________________








"Voyage en Israël et Palestine - spiritualités & LGBT "  -  Novembre 2011

                                           

                                            HM2F et ses associations soeurs - David & Jonathan, Beit Haverim - organisent ensemble un voyage en Terre Sainte.

    L’objectif principal

    L’ambition du projet est de servir le dialogue entre les spiritualités, dans un souci de réciprocité, et de solidarité avec les mouvements LGBT locaux. Nous aimerions que ce voyage soit le symbole du fait que nos associations LGBTQI confessionnelles, sont à l’avant-garde d’un dialogue interreligieux indispensable, enrichissant.  Parce que les images parlent plus fort que les mots, nous aimerions par la suite publier photos, vidéos et textes à propos de nos actions triptyques, afin de partager avec le plus grand nombre notre initiative commune.

 

    Le déroulement prévu du séjour

   Le voyage durera une petite semaine, située entre le 6 et le 13 novembre 2011. Il comportera notamment une visite de Jérusalem, en particulier de lieux de culte des 3 religions. Une partie du voyage se déroulera en Cisjordanie, si possible également à Ghaza – HM2F a précisé que l’un de ces représentants pourrait s’y rendre seul éventuellement, depuis l’Egypte. Les visites comporteront aussi une dimension touristique, voire ludique

    Il comportera des rencontres avec des associations LGBT israéliennes et palestiniennes, ainsi que des personnalités israéliennes et palestiniennes liées au mouvement LGBT. Ces rencontres seront destinées à nouer un dialogue et des contacts, dans l’objectif d’une collaboration sur le long terme, bénéfique à l’ensemble des parties concernées.



L.Zahed, fondateur et porte-parole, pour la commission "Couleurs Islam" de HM2F








__________________________________________________










" Ouganda, au nom de Dieu " - HM2F invité pour une projection au centre LGBT


        Ce mercredi 18 mai 2011 là, nous étions invité-es du Centre LGBT de Paris pour un débat autour de la politique homophobe de l'actuel gouvernement ougandais et tente depuis longtemps de faire adopter un loi condamnant à mort les individus appartenant de fait à une minorité sexuelle. Le Centre LGBT ce soir là à projeter le film "Ouganda au nom de Dieu", en compagnie de militants ougandais et du réalisateur du film. Une petite centaine de personnes étaient présentes pour la projection en exclusivité de ce film unique.





      Les faits selon Yagg : l'homophobie de certains extrémistes ougandais

        À l’automne 2009, un parlementaire ougandais, David Baati, dépose une proposition de loi anti-homosexuels, qui durcit considérablement une législation déjà très sévère, héritée de l’époque coloniale. Le projet de loi prévoit la peine maximale, voire la mort, pour tous les homosexuels, et une peine de trois ans de prison pour celles et ceux qui ne dénonceraient pas les homosexuels.

        Yagg a rencontré le réalisateur Dominique Mesmin et l’activiste Auf Usaam Mukwaya, réfugié en France, à l’occasion de la diffusion du film Ouganda, au nom de Dieu, sur PinkTV.

        Dominique Mesmin est parti en mars 2010 tourner pendant trois semaines en Ouganda. Son film, dans lequel témoigne Auf Usaam et de nombreux autres gays traqués, est une dénonciation de la croisade des églises évangéliques contre l’homosexualité avec la bénédiction du président Museveni et l’appui idéologique et financier des ultra-conservateurs chrétiens américains.

        À la fin du film, on voit Usaam faire des démarches pour obtenir l’asile en France, après une rencontre décisive avec Louis-Georges Tin, président du comité Idaho.

        Ouganda, au nom de Dieu est une enquête fouillée et poignante, à la rencontre de celles et ceux qui, très peu nombreux, défendent les homosexuels. C’est un film à voir absolument.
Retrouver l'intégralité de cet article sur Yagg.com






_________________________________________






                                            L'exposition architecturale de l'institut du monde arabe

                   Ce jour là nous étions une petite dizaine à avoir rejoint Assia, administratrice en charge du groupe Festive Queer de H2MF, afin de visiter à l’Institut du Monde Arabe, le pavillon Channel et l’exposition de Zaha Hadid. Plusieurs de ses travaux sont exposés sous forme de maquettes et images de synthèse. Cette exposition met en perspective plus de trente années d’activités de Zaha Hadid...

     

         

               ... Puis, nous avons bu un verre au café de l'IMA, avant de profiter d’une accalmie des averses de ce jour là, afin de profiter d’un beau soleil de fin de journée en pique-niquant sur les quais de Seine non loin de là. Nous avons beaucoup rit, accueilli de nouveaux membres et nous avons partagé à boire et à manger, tout en prenant des photos mémorables !


                                                                                                                                                                                L.Zahed et vos tout dévoué-es membres admninistrateurs de HM2F





                     _______________________________________






                                                         Double discrimination et Sida

                                                       

            Le collectif citoyen des HM2F fait partie du comité associatif dédié à l'essai ipergay. Le site IPERGAY a été mis à jour, veuillez cliquer ici pour en savoir plus.

          Pour lire l'avis de Christophe Martet sur les avançées, ou non, de l'essai ipergay, veuillez cliquer ici. N'hésitez pas à lire également les premières directives de l'organisation mondiale de la santé concernant les gays et le VIH, en cliquant ici.






les aventures de
Nordine, un gay dans la cité -
n° 3

(par notre frère Musiik)



RETOUR  HAUT  DE  PAGE

Publié par L.Zahed - fondateur et porte-parole de HM2F
Share       

desinscription@homosexuels-musulmans.org

http://www.homosexuels-musulmans.org/
homomusulmans@gmail.com










English


A  citizen network for an
inclusive Islam of France

Trimestrial  Newsletter   |   APRIL  -  JUNE  -  2011

    SUMMARY                  (please click on the links below)

Articles of the HM2F citizen network

National and international News

The HM2F Gazette

The adventures of Nourdine, a gay in the suburb



__________________________________________________________________________________
1  -  Inclusive and queer Muslims Annual International Retreat -  AIR | 2011
__________________________________________________________________________________

   This eighth conference AIR – Annual International Retreat -, where HM2F was an active participant, was held as every year in Cape Town, South Africa. The conference, strictly speaking, begins Thursday, April 21th, 2011, at 7.PM - after welcoming all the participants at the registration desk of the conference.
    Over 50 participants from 9 different countries, all guest speakers are women this year: with Dr. Amina Wadud (USA) and Siti ("doctor") Musdah Muliah (Indonesia). Moulana Imam Muhsinh Hendricks reminds us that the God addressed to humanity, saying: "I was a hidden Treasure, I was not known. But I liked to be known. I created the creatures and revealed myself to them, so they knew Me."

    The annual retreat of inclusive Muslims begins with two days of intensive work and reflection about the development of an international network of inclusive Muslims. Imam Hendricks quotes the Quranic verse: "You are the best ever given as an example to mankind. In fact, you recommend good, you forbid evil and you believe in Allah "(Qur'an: 3.110). He also tells the story of the Prophet of Islam ASWS, and his association that he had created "Gilf al-Khouloud ", which included individuals of all ethnicities, all genders, all sexualities, for the good of humanity. This is the true Islam: universal peace, without discrimination.
    Chantel, a South African social psychologist, guides us in this process, step by step, assignments after assignments.

         

    On the second day after the dawn prayer at 6.AM, some are back-sleeping, others go about their business. Imam Muhsinh, Ludovic, Nasreen do their jogging together in the park of the hotel. At 8.AM, we all meet together for breakfast.
    Then at 9.AM, we're back in the conference room to further develop our network leaded by TIC, based on the "shura" - collegiality. Everyone develops his/her views on why and how to work together on such a network.

    The themes that emerge: the ethics policy, the visibility for all the queer Muslims, the Afro-European dynamic, freedom and independence of each organization in a win-win relationship.
    We shall also take into account participants’ individual differences, especially those from Arab countries still struggling hard in order to simply exist, as we were told from our sister from Egypt.
    We will have to struggle peacefully against any discrimination and social phobia against a minority, especially homophobia, Islamophobia. Taking into account our own differences, our different points of view, and our potential conflicts of interest.

    Above all, we must be aware of cultural differences - some are "friend", but do not see this as a personal friendship; some will talk about "Islam" - taking into account whether Islam as a culture or Islam as above all a spiritual practice ...

Read more here (AIR 2011 report, in French only).



For the commission "Color Islam" of HM2F.















__________________________________________________________________________________
2  -  Stop the war to Muslim mothers wearing headscarf!
__________________________________________________________________________________


    The collective citizen HM2F is founding member of a interassociative collective called MTE - Moms all equal (mamans toutes égales, in French) - dedicated to defend the right of Muslim mothers, discriminated due to the fact they wear a scarf over their hair. On June 2nd, the very famous newspaper Le Monde published a petition signed by many French intellectuals who reject such discrimination, such a special status for some Muslim mothers in France; discriminations that are against a French secularism – laïcité – that support the equal respect of all religion, all spiritualities, all beliefs under the protection of the French 5th Republic:

    "Since the law of March 15th 2004, prohibiting public school students to wear the Muslim headscarf, exclusions have increased, not only against the students but also against the mothers of students, whether for accompanying school trips or participating in meetings at the school.
    Despite an official advice from the Halde (High Authority against Discrimination and for Equality), recalling that the headscarf ban does not apply to parents, the French Minister of Education, Luc Chatel, announced plans to establish by decree that new discrimination. The proposal has been included in the program of the UMP – main political party in power nowadays in France - in 2012, among 26 proposals equally disturbing; including legalizing the employment discrimination against women wearing headscarves, even in private enterprises!
These measures follow a similar logic of stigmatization and exclusion, a complete break with the secular principles as they have been set by the 1905 Act and Ferry Goblet laws of school.

    We reject this misuse of secularism, which is part of an endless series of offensives: against headscarf law, against niqab law, debate on national identity and Islam, stigmatization of street prayers [in front of French Muslim mosque on Fridays], minarets and Halal meals [at school canteens], Nicolas Sarkozy's [French actual president until 2012] invective about "the slaughter of sheep", and Claude Gueant [the Minister of French inner affairs] on the "too many" Muslims, "the debate on Islam" renamed " [at the last minute] debate on secularism", calls to generalize the headscarf ban to users of public services ...
    We reject this logic of war and ostracization, which refers to women wearing headscarves as Plague, tends to disqualify them in the eyes of their own children, and address the underlying message: "Stay in your kitchen!"

    Because public schools should not choose a public, because it must be a meeting place, not of exclusion, because it should promote the right to be different and not the scorn of the other, because we hold the principle of secularism, individual freedom and equal treatment, because a democratic state does not impose on its citizens the way they dress, because it is once again the Muslims, and once again women, who are discriminated, we will in the coming months, women and men, with or without headscarves show our solidarity to defend their basic rights. That of the right of a woman wearing a headscarf to live, work and be involved as fully as it wishes in the education of his children, just like any other parent ... "





Amina WADUD and Siti Musdah MULIA - Figures of an
"islamic"
feminism?


   

         The famous Amina Wadud, the first Western "woman imam" of the twentieth century and Siti Musdah Mulia – her Indonesian Eastern equivalent - were invited to mark the last AIR 2011 conference.


    Our sister Amina begins with prayers of Allah and about our beloved Prophet ASWS. She said she was about to make a very academic presentation, but since she is here, she could appreciate the tremendous momentum and they prefer an interactive approach.

    Not to mention that today she is now seen as an ally in the peaceful struggle for true equality and brotherhood in diversity, within Islam. But she says she has not actually done this way in one night; it took her and her Islamic feminist sisters almost 10 years to find a way between rejecting Islam or embracing misogynous and homophobic orthodoxy.


    Mulia Siti Mustah speaks of her article about full equality in matters of marriage, without any discrimination regarding the gender or sexual orientation. She appeals to all for a reform, "If imam Malik and Imam Shafii did in their time, why can not we do it nowadays!? “.

         She also reminds us that marriage is a "strong commitment" to build a "family life"; a commitment built on human dignity.

Read the rest of the article Musdah Mulia, by clicking here.




French and International signatories of the MTE appeal, among which Amina Wadud and Muhsinh Hendricks

Jean Baubérot, sociologist;

Esther Benbassa, historian;

Christine Delphy, sociologist;

Eric Fassin, sociologist;

Eric Favey, national secretary assistant of the league for education;

Nacira Guénif, sociologist ;

Jacques Rancière, philosopher;

Joël Roman, philosopher;

Françoise Vergès, politologist;

Olivier Besancenot, left wing politician;

Alima Boumedienne-Thiéry, senatrice;

Patrick Braouezec, member of the federation for another social and ecological alternative;

Cécile Duflot, spokeswomen of the ecological French party;

Ilham Moussaïd, antiracist mouvement (AJCREV);

Christine Poupin, spokesman of the left wing French party (NPA);

Ismahane Chouder, secretary of the feminist women for equality (CFPE);

Amina Wadud and Muhsinh Hendricks.

Collectif Mamans toutes égales (MTE).

NEWS       Share       

-  LIBERTE  EGALITE  FRATERNITE  -  While 63% of French people are for gay marriage, and a new state - New York - just across the Atlantic to recognize unions for same sex citizen, French deputies once again to reject the Socialist Party bill for the opening of marriage to all (more details see the box, in the right column below) ...

-  HOMOPHOBIA  -  "Vehemence and determination" are the first words of the statement released by the gay and lesbian sports federation (FSGL) about the unbelief prevails after the revelation by the famous satirical French newspaper Le Canard Enchaîné, telling Nicolas Sarkozy would have said at the Council of Ministers on the 8th of June 2011. For the FSGL , "denial of all these homophobic acts generates ever more the feeling of impunity and encourages acts of discrimination in all its forms, not just those related to homophobia. Then it goes against the work of all associations as FSGL fight against discrimination both on the sports field and in the locker room. (...) We therefore expect rapid clarification from President Sarkozy and Madame Chantal Jouanno [French Minister of sports] to know what is the current government's real commitment in the fight against discrimination in sport. "The FSGL asked for "fast clarifications" from the government. HM2F hope that the Government will be as open to a Muslim community in France which can not be regarded as inherently misogynistic and homophobic.

     

-  TRANSGENDER  CITIZENS  -  When two women get married in France ... Wish them our best wishes for happiness! It is also the day that the Republic will celebrate the union of two women at the city hall of Nancy. How such a ceremony can it be held in France, a country of homophobia and transphobia, refusing both the marriage of homosexuals and the change of identity on request for transgender people? Simply by marrying a transgender person of female gender, Stéphanie Nicot, who has not had a change of status, with his wife Elise (press release of our sister association Trans Aides, dated June 4th, 2011).
While, in Italy transgender citizen is forced to divorce after her change of status. When will we put an end in Europe to these grotesque discriminations!

-  UNIVERSALISM  -  With 23 countries in favor, 19 against and 3 abstentions, the UN resolution passed in Geneva. This historic resolution, presented by South Africa, said the universality of human rights, and noted concerns about violence and discrimination based on sexual orientation and gender identity. It requests the High Commissioner for Human Rights to prepare a study on violence and discrimination on these grounds, and calls for a debate to be held at the Human Rights Council to discuss the findings of the study of a constructive and transparent (read the resolution here). 
Do not hesitate to read also the European Council report about discriminations on the basis of gender or sexual identity.






-  PREJUDICES  -  Deputies of all persuasions have made public, at the French National Assembly, an audit report conducted for nearly a year over the immigration policy of France to "clarify the approach of migration." Immigrants bring more than they cost and their children, comparing a socially equal level, do as well as those of French strains (more here).

     

-  ALLAH  HAS  NOTHING  TO  DO  WITH  IT  -  Emmanuel Todd believes "in a global democratization of the Arab world." If the image of "a prophet of empires in collapse," it is now contiguous, Emmanuel Todd is above all a great builder of thought, which is distinguished by an original work, dense and well supported, which can predict it milestone in the history of societies. Multidisciplinary intellectual outlawed the jargon, its wide range of skills added to the courageous stands, not fearing the strong currents, make it a popular speaker on media, which often seek his insight into French and international politics.
Feel free also to read the article of Algerian newspaper El-Watan on the need for deep reforms of political structures in the Arab world; reforms that will not happen by mimicking a European model, but by studying the including issues in situ related to equality in diversity, such as trying to do the genders studies in Morocco, or the excellent articles of the Revue online on sexuality of transgression, in Europe and elsewhere.
No, according to the words of Emmanuel Todd, Allah has nothing to do with it. It's up to us to master - khulafat - our own human destiny!



-  INSTRUMENTALIZATION  -  The kiss-in scheduled Saturday, May the 7th, in front of the Great Mosque of Lyon, has been canceled. According to corroborating sources, confirmed by the prefecture, this event called "kiss against homophobia" would have actually been exploited by people "close to the far right wing." The Great Mosque preaches tolerance. For its part, the Association of Gay Muslims in France (HM2F) declined to join the action: "I have nothing against kiss-in, but not in front of religious institutions," says its founder, Ludovic Zahed (more on LyonCapitale).
Because ultimately, is it the hatred and provocation of institution that we know are in the hands of homophobic misogynist cause we want? Or is it the dialogue for the advancement of the rights of sexual minorities and the respect of our human dignity, we want to promote? HM2F continue as it has done since its inception to support with all his might a dialogue with all parties vital, enabling us to date with our sister associations, historical progress. Now for some religious authorities, homophobia has become a problem for them; they do not know really how to handle it anymore!





-  HOMONATIONALISM  -  Today in Europe clearly a "lock jumped" in terms of racism, and some racist and homophobic murders are unfortunately still acting violently. The more grotesque it is probably the impact of an unlikely alliance which is measured in Denmark, where "homonationalism" is becoming a kind of public good to protect against "foreign" enemies. In 2001, the organizers of the gay pride in Copenhagen do not hesitate to award the "Prize of homophobia" in Muslim countries. In the Netherlands, a section of the LGBT (lesbian-gay-bisexual-transsexual) police is assigned to the protection of threatened minorities, it is said, by Muslims attackers. In 2010, the SVP (Swiss xenophobic party) creates the "gay section", as the very vindictive English Defense League. The reconciliation does not come naturally, gay immigrant know something about it, just like the homophobic nationalist circles. But the "instrumentalization" of homosexuality is even easier because in these countries, laws permit it and xenophobic opinion appears (The full article is on dialogai).
Look also at the excellent report from the INRS on the definition and necessity of intercultural exchanges in a healthy society.



TIMETABLE - HM2F

______________________


Our agneda is now available online,
please click on the image below ...

















________________________
THEY SAID NO  !?!?
________________________




French parliament voted on Tuesday 14th of June 2011, against a bill for the opening of gay marriage in France, by 293 votes against Socialist 222.



Several right wing politicians required the resignation of Roselyne Bachelot – a right wing Minister of Sarkozy’s government -, who was committed bravely - once again, just like for the PACS, the civil partnership for French gays 10 years ago - for the right of gay marriage.




The right wing depute of UMP - Northern region - Christian Vanneste, a fervent opponent of gay marriage suddenly, swerved to get out the vote: "I do not see how the National Assembly should address an anthropological aberration. There are only two sexes, men and women. And the human society must ensure its durability through the marriage of men and women. The rest is a matter of fashion, due to some lobbies that clearly have a lot of power ", he let loose in the corridors of the Assembly.

"That is not because some people have behaviors, let’s say 'curious', that the human society must necessarily be concerned," he said. "It's sexual pleasure, it's entertainment, affection. Why should it be the human society’s interested? The society is interested in marriage as it relates to reproduction in most cases" , he said, not hesitating to raise again the controversy.

"This is not the first time that fashion is fashion because the press has decided so," he added. Already in 2005, the North deputé had held that homosexuality was a "threat to the survival of humanity" and asnwered "yes" to the question "Are homosexuals harmful to the public interest?" .




Marine Le Pen - "worthy daughter of her father," former leader of the Front National, the more extreme of French right wing parties - have tried to get the vote of sexual minorities early this year, and now compared gay marriage to polygamy. While the right wing – from UMP Sarkozy’s party - Brigitte Barèges has caused an uproar in the National Assembly by launching about gay marriage: "Why not unions with animals? "

The elected UMP depute then retracted, facing the roar of the French Socialist Party deputies, claiming to have said that on the tone "of the joke" and she "was personally in favor of all types of sexual relations between consenting adults" and that 'we' could not suspect her of being homophobic. "

Jean-Luc Warsmann, UMP president of the Committee on Legislation would, himself, suggested to omit the controversial remarks of Mr. Barèges in the minutes of the meeting. But too late, the damage was done. Following that meeting, several Opposition members reported the remarks to the French Press Agency - AFP. In the majority, it was quick to react.

For Franck Riester, UMP, “That is a shameful discourse, vile, that I strongly condemn."




Finally, while the openly Christian depute Christine Boutin once again put forward its conservatism - in total contradiction with all the child psychology studies conducted over several decades on the topic, saying for a child to grow up properly he/she needs a mother AND a father - SOS Homophobia said they were "shocked and outraged" following the rejection by Tuesday, June 14 at the French National Assembly of the opening of marriage to all; a rejection also denounced by the Association of Parent Families (ADFH) and Homosexuality and socialism (HES), which deplores the "inexcusable delay" of France.

















Welcoming new members at HM2F’s monthly open cession – Paris LGBT center
                        


    Since the beginning of 2011, we organized three open cessions for HM2F at the Paris LGBT Centre whom we thank for the availability of their premises.
    On these three welcoming cessions we have presented the association and its activities to eight people: four women and four men, which prove once again the great diversity of our association. The main issues addressed are the couple life, to reconcile faith and homosexuality, the Quran considerations and how to live their faith.
    Otherwise we received about a hundreds of requests thought emails – not talking about the “official emails, much more - for information, help, support, meeting, which we tried to answer as well as possible. We are always ready to meet in Paris people who want more information about the association.

Un grand merci au Centre LGBT de Paris pour sa collaboration.
 
Quentin, Nabil & Assia – for the commission “Welocme and Sharing” – HM2F









_________________________________________












                 The Paris gaypride   -  25th, 26th of June 2011





     The day of the Pride, all went well. Our first secretary Samy has made 800 flyers for HM2F, which were filed in part to the LGBT Centre in Paris, and at the MAG – young gay and lesbian association…


        On Saturday, the day of Pride NABIL, RAJJA, Founty, Sadek and I have started distributing the flyers from Port Royal, and we finished at Bastille. It was nice; we did our best to focus our towing the public concerned.

        Some of us get on the chariot of David and Jonathan, and we talked a few minutes with the president, Patrick. We get also on the chariot of the Beit Haverim and have also discussed a few minutes with the president, Franck.

        We were joined by Nelson and Moussa late afternoon, and those they helped us also in the distribution. Over coffee at starbucks des Halles, we made a little prayer: a du'a.


        On Sunday 26th, the day after the Pride March, we welcomed at the Centre LGBT of Paris three new members, and we could find ourselves in a friendly atmosphere around a time of sharing around the topic of religion led by Jamel, administrator in charge of the commission “Prayer and Meditation”.

    We tried to answer the issues of KARIM (Bisexual, French of Algerian origin), of Alexandria (GAY, French-Moroccan) and Valerie (Quebec, lesbian living in Paris). Nabil, administrator in charge of the Group “Women and Femininity” of HM2F, hosted an excellent reception with these three people and greeted two supporters: Aaron and Julian ...

        Nabil did everything, the whole organization, he even thought to bring things to eat and drink, which was super, and this meeting has turned into a drink, potty-profit for reception and information ...

        Assia, as usual warmed up the atmosphere and made sure that the atmosphere is relaxed, thanks to her smile, her good offbeat humor. Abd-El began increasingly talking about him and his life, using the pronoun I ... Rajja kept us company with her grace and natural charm.

 
        The founder and spokesman of HM2F was absent, to travel to South Africa where he worked to collect the testimonies of queer Muslims, while working with the imam Muhsinh Hendricks to develop a international network of support for inclusive Muslim (more here).



Samuel, president of the Beit Haverim, has spoken on the podium of the Pride to present on behalf of our three sister organizations, the trip to the Holy Land we prepare together for the month of November 2011 (description of the trip below ...).



Peace, Love and Prosperity - Samy, prime secretary of HM2F









__________________________________________________









« Travel to Israel and Palestine – Spirituality and LGBT » -  Novembre 2011




Main Goal

        Our ambition is to serve a dialogue around spirituality, in reciprocity, for the sake of solidarity with the local LGBT movement. We would like this trip to be the symbol that our associations, LGBTQI faith, are the vanguard of an inter-religious essential dialogue. Because the images speak louder than words, we would like to eventually publish photos, videos and texts about our triptychs actions, to share with as many as possible our joint initiative.


Previewed agenda

      The trip shall take about one week, between the 6th and the 13th of November 2011. It will include a visit to Jerusalem in particular places of worship of our three religions. Part of the trip shall take place in the West Bank. The visits will also include a tourism dimension or fun.
      It shall include meetings with Israeli and Palestinian LGBT associations, as well as Israeli and Palestinian linked to the LGBT movement. These meetings are intended to engage in dialogue and to get contacts, with the aim of working in the long run, beneficial to all parties.




L.Zahed, founder and spokesman of HM2F, for the commission "Color Islam".






__________________________________________








" Ouganda, on behalf of God"  -  HM2F invited to a projection by the Paris LGBT Center



        On Wednesday, May 18th 2011, we were invited at the LGBT Center of Paris for a debate about the homophobic policies of the current Ugandan government that has long been trying to pass a law condemning to death the individuals belonging de facto to a sexual minority. The LGBT Center that night to show the film "Uganda, on behalf of God", in the presence of activists from Uganda and the director of the film. One hundred people were present for the exclusive screening of the film.


____







________________________________________








The architectural exhibition at the Institut du Monde Arabe - Pavillon Chanel, Paris.


        That day we were a dozen to have joined Assia, director in charge of the group “Festive Queer” of H2MF, to visit in the Arab World Institute, the Channel pavilion and display of Zaha Hadid. Many of his works are exhibited in the form of models and virtual images. This exhibition puts into perspective more than thirty years of activity of Zaha Hadid ...

       

     

             ... Then we had a drink in the cafe of the IMA, before enjoying a lull in the showers that day, to enjoy a beautiful sunny late afternoon with a picnic on the banks of the Seine Paris river not far from the IMA. We had many laughs, welcomed new members and we shared food and drink, taking memorable photos!

L.Zahed and your devoted amdninistrator members of HM2F.






_______________________________________








DOUBLE  DISCRIMINATION  AND  HIV / AIDS

         

        The citizen network HM2F is part of the ipergay comittee, for a unique and avant-garde test on the French gay population of a new clinical protocol to lower HIV / AIDS infections. The website of IPERGAY has been updated, please click here.
           Please also check on the report from the WHO about gays and HIV / AIDS.





The adventures of
Nordine, a gay in the suburb -
n° 2

(by our brother Musiik)

NB / English subtitles on the right



Somewhere in the French  Suburb, Nourdine and his beloved family...



Hurry, I am goanna be late!










Great! I am on time for school...







Waaaahaaa! Waaahaaaa!

Mummy, mummy! They called me a faggot ("Tapette", in French).



But my son, it is very useful to kill mosquitos! (since "tapette" is also a tool used to kill mosquitos in French).



No mummy, it is like the two fathers of Juliette!
What!?!? Two fathers...!



Yes mummy, like them...





My daddies!


Our beloved Juliette!!!


Wouaw! How cute they are!
We also want two fathers or nothin'!




Salam big brother, where is your partner...?


Not with me why...?







Ok, let's get home quick, you have homework to do.
Marco here he is!
Yeah, speaking of the devil...









Salam Marco, do you come with us?

I Have to introduce you to my mother...


Ahhhh, what a nice couple, defenatly!
They are two greaaaaat fathers!

BACK  TO  TOP  PAGE

Published by L.Zahed - HM2F founder & spokesman
Share         

   

HM2F, notre collectif citoyen, est coordinateur international de la conférence internationale
CALEM - financée en 2012 par le conseil de l'Europe et qui reçu le prix
Pierre Guénin de SOS homophobie -,
membre de la
Fédération LGBT,
du RAVAD, de l'ILGA ;
membre des collectifs interassociatifs Pinar Selek et IPERGAY, et
membre fondateur du MTE.

Le collectif HM2F est l'aboutissement d'une collaboration fraternelle entre des homosexuel(le)s (ou des citoyens appartenant à d'autres minorités sexuelles visibles) : 
qu'elles ou qu'ils soient athés, de confession juive, de confession musulmane, chrétienne, bouddhiste ou autre... C'est une grande fierté !
Et nous fomentons le secret espoir à la face du Destin, que cette pluralité et ce "vivre ensemble" citoyen et collégial,
restera la pierre angulaire sur laquelle nous continuerons de bâtir nos projets communs, inch'Allah.